Lost Alpha

Lost Alpha, ou le château Ricardo. J’avais vu tellement de photos, intrigué par ces vieilles Alpha rouillées dans cette cave humide.
Ce château, je m’étais juré de le faire un jour…
Trois tentatives auront été nécessaires, en traversant la forêt de nuit, sous la pluie, dans le froid, pour arriver face à ce mur de briques infranchissable et trouver le seul et unique accès…
Un immense château, des dépendances, des maisons… on dirait un village abandonné !
« L’entrée » n’est pas simple et le stress est palpable, mais une fois le tour des lieux effectué il faut malheureusement se fixer des priorités, car le temps est compté et tout ne pourra être photographié, à mon grand regret…
Les Alpha, bien sûr, parce que j’aime les vielles autos dans leur jus… mais aussi ce fameux piano offrant une scène surréaliste, un décor de cinéma !
Shooté en 2012, je ressens encore aujourd’hui un grand sentiment de frustration…
Je m’en veux encore de ne pas avoir pris la peine d’immortaliser correctement tout ce que j’ai pu voir à l’intérieur de ce château… les chambres, le salon, la petite bibliothèque en décomposition…
La pratique de l’urbex m’aura permis de m’infiltrer dans des lieux tous aussi improbables que les autres, mais le château Ricardo reste définitivement mon meilleur spot et pourtant le plus bâclé…


Lost Alpha, also known as the Ricardo Castle. I had seen so many pictures, intrigued by those old rotten Alpha Romeo.
This castle, I swore to myself that I will do it…
It took me three attempts, crossing the dark forest by night, under the rain, in the cold to get in front of this brick wall and find the only way to get inside…
A huge castle, houses, garages… it looks like an abandoned village!
The access is not that easy and the stress is at the maximum level, but as soon as the “visit” is done, unfortunately it needs to set priorities because of the short timeline. I won’t be able to shoot every details, every rooms, it pains me so much…
The Alpha for sure, because I like old vintage cars, but also this old piano offering a surreal scene, such a movie set!
Visited in 2012, I still have this big feeling of frustration…
I am angry with myself for not having the time to shoot properly all what I have seen in this Castle… The bedrooms, the living room, the small moldy library…
The urbex practice allowed me to get in many strange and atypical places, but the Ricardo Castle is definitively my best and favorite spot, however the most rushed…



You must be logged in to post a comment.