Red Turbines

Ne vous êtes vous jamais demandé à quoi pouvait bien ressembler l’intérieur d’une tour de refroidissement?
Immenses, affreuses et indissociables des centrales thermiques ou nucléaires, elles poussent comme des verrues au milieu des campagnes en crachant leur épaisse fumée blanchâtre.
L’unique accès se fait par un minuscule escalier menant à une vieille porte métallique rongée par les émanations toxiques.
Et là, surprise; un silence effrayant, le moindre son est multiplié par 100. Au sol, une gigantesque plate-forme, lézardée de tuyauteries. Des parois monstrueuses offrant un panel de couleurs changeant au gré de la lumière. Un endroit magique ! Suivra ensuite la découverte de la centrale en démantèlement aux allures de Tchernobyl… un spot inoubliable.


Have you ever wondered how is looking the inside of a cooling tower ?
Huge, awful and inseparable of those thermal or nuclear power stations, they’re popping up like mushrooms after rain in the middle of contrysides, spiting their thick white smoke.
The only access is through a tiny staircase to an old door rusted by toxic emanations.
Then, surprise! An awful silence, the slightest sound is multiplied by hundreds.
On the ground, a massive platform made of pipes. A huge curved wall, giving a full range of colors changing with the sunny light. A magic place!
Then follow the discover of the power station under demolition, looking as Chernobyl… an unforgettable spot.



You must be logged in to post a comment.